Du 18 au 24 septembre 2017


7 jours pour prier

Pour l'enfance et la famille,

Rejoignez un mouvement national

Dieu au cœur de la famille


Pour la 4ème année consécutive nous voulons nous engager dans une semaine complète de prière. Organisée par le DEF, cette semaine sera l'occasion de vivre des rencontres de prière dans nos églises ou simplement de prendre du temps dans nos maisons

Prions et agissons!

Lundi

Dieu dans ma famille


" La corde à trois fils ne se rompt pas facilement. " - Ecclésiaste 4.12


Pour impression

Réfléchir

La famille est la première institution de Dieu, c’est Lui qui l’a créée, et Il lui accorde donc une grande importance. Son désir est d’y être intégré, à l’image de cette corde à trois fils, dont les brins sont tellement entrelacés les uns avec les autres, qu’il est très difficile d’en arracher un seul. Le troisième fil représente Dieu. La famille est le lieu par excellence de l’engagement chrétien.

Bien sûr, aimer sa femme ou son mari, ses enfants, ses parents, plus que Christ, est un obstacle à servir le Seigneur, et à devenir son disciple (Matthieu 10/37). Mais à contrario, le service chrétien ne doit pas détruire la cellule familiale. Malheureusement, force est de constater que pour certaines personnes, le travail dans l’œuvre de Dieu est une fuite devant leur responsabilité de père ou de mère, de mari ou d’épouse (1 Timothée 5/8). Tout véritable disciple de Jésus-Christ, avant de s’occuper de grandes choses, devrait commencer par s’occuper de sa famille, l’aimer et la diriger (1 Timothée 3/3-5).

Ce n’est pas « Dieu ou ma famille », mais bien « Dieu dans ma famille ». Réussir notre vie familiale, c'est permettre à Dieu d'occuper la place qui lui revient dans notre maison, dans chaque pièce et à chaque instant. Le psalmiste a écrit : « Je marcherai dans l’intégrité de mon cœur, au milieu de ma maison » (Psaume 101/2).

Certes, la tâche s’avère plus facile quand l’ensemble de la famille professe la même foi. Quand ce n’est pas le cas, il reste la prière et les conseils de Dieu que nous trouvons en particulier dans 1 Pierre 3/1-4.

Puissions-nous réaliser que l’unité fraternelle ne se vit pas uniquement dans l’église locale, mais aussi dans la cellule familiale, et que cela ne produit pas de la frustration, mais au contraire amène la vie, la joie, et bonheur :  Voici qu'il est bon, qu'il est agréable pour des frères et sœurs d'habiter unis ensemble !... « car c'est là que l'Éternel envoie la bénédiction, la vie, pour l'éternité » (Psaume. 133).


Jean-Jacques Leprince

Prier

Pour que notre propre maison soit un lieu d’unité, d’harmonie, de paix, de joie pour chacun : parents, enfants et amis.

Pour que notre vie de famille soit de qualité.

Pour les couples qui connaissent des difficultés dans leur relation l’un envers l’autre.

Pour recevoir la sagesse de Dieu afin de vivre l'évangile dans son foyer.

Remercier

- Pour la famille qu’il nous a donnée et son aide qu’il veut nous accorder pour vivre une vie de qualité au milieu d’elle.

- Pour les divers enseignements édifiants qui soutiennent la famille

- Pour les personnes (pasteurs, animateurs...) qui agissent pour le bien de la famille

Mon défi

Éliminons dans notre emploi de temps de chaque jour ce qui n’est pas essentiel, pour nous concentrer sur ce qui est prioritaire : notre relation avec Dieu et notre famille.

Mardi

La famille attaquée


" Laisse aller mon peuple, afin qu’il me serve. " - Exode 9.13


Pour impression

Réfléchir

Ce n'est pas un fait nouveau. Depuis que le premier couple existe, la famille est prise pour cible par le diable dont le but est toujours de détruire ce que Dieu a créé, et de séparer ce qu’il a uni.

Le texte qui me parle le plus est celui où Pharaon accepte de laisser Moïse aller adorer l'Éternel avec le peuple. Seulement, il lui demande de laisser en Égypte les vieillards et les enfants. Compromis refusé par Moïse ! Quelle belle image avons-nous là ! Moïse voulait conserver précieusement ce qui faisait l'identité de son peuple, son patrimoine culturel : les vieillards. Il voulait aussi le garder dans l'espérance, en considérant l’avenir représenté par ses enfants.

Quelle est ton identité ? Quelle est ton espérance ? Protège-les comme un trésor précieux. Jacques écrit que la religion pure et sans tâche consiste à s’occuper de la veuve et de l'orphelin, de les visiter et d’en prendre soin.

La famille est attaquée ! En tant que chrétiens, nous avons le devoir de la protéger. Elle est attaquée : par le manque de communication, par un appauvrissement intellectuel qui réduit la capacité à réfléchir, par les séparations, par l’occultisme trop présent dans les dessins animés, et les manuels scolaires...

Il devient difficile d'éduquer les enfants, et les parents sont de plus en plus démunis. Mais une solution existe ! La Parole de Dieu nous donne des conseils pour nous permettre de bien gérer notre famille, et insiste sur le fait que nous devons lui consacrer du temps. Elle nous rappelle que le malheur vient sur la nation dont l'enfant est roi. Que chacun tienne donc bien sa place ! Sinon, le foyer est en danger.

Que notre Dieu vous aide à veiller sur votre famille ! Vous en êtes responsables : alors, soyez vigilants ! Montrez le bon exemple, de manière à être des modèles pour vos enfants. Le Seigneur nous appelle à prier pour eux, mais aussi, par nos paroles et nos actions, à les enseigner à son sujet.

Que notre Dieu vous y encourage !


Ichem Garziz

Prier

Pour que les enfants puissent construire leur identité sainement.

Pour que les enfants apprennent à gérer leur stress et leurs émotions.

Pour que par une écoute active, les adultes puissent apaiser les tensions.

Pour que les oppositions deviennent une occasion d’être transformés dans notre fort intérieur.

Pour que Dieu protège nos enfants physiquement, moralement, spirituellement.

Pour que les adultes autour de nos enfants soient des modèles à vivre.

Remercier

- Remercions Dieu avec nos enfants pour qui nous sommes chacun.

- Remercions Dieu avec nos enfants pour sa protection quotidienne

- Remercions Dieu parce qu’il porte nos familles.

- Remercions Dieu quand à travers l’orage, Il nous donne la capacité de rester positifs et d’avoir des paroles d’encouragement pour les autres.

- Remercions Dieu parce qu’à travers l’épreuve, Il nous apprend à mieux comprendre les autres.

Mon défi

«Voir les personnes et les événements comme Dieu les voit»

S’il y a quelque chose que le diable savoure, c’est de nous voir fermer l’accès de notre cœur. Les conséquences peuvent en être dramatiques : isolement, apitoiement, découragement. Dieu, au contraire, veut nous entourer de sa présence et nous permettre d’apprendre aux enfants à compter sur Lui en restant dans la paix et la joie.

Mercredi

Une famille qui dialogue


"Si nous marchons dans la lumière, comme Il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion." - 1Jean 1.5-7


Pour impression

Réfléchir

La famille a été voulue par Dieu, il en est l’Auteur.

Si Dieu a créé la famille c’est dans le but principal de la communion, afin de rompre la solitude : « Il n’est pas bon que l’homme soit seul ; je lui ferai une aide semblable à lui » (Genèse 2/18). Ainsi la famille devrait être un endroit riche en relations humaines, propice à la transmission d’un savoir-faire et de la foi, un espace de partages. Elle se construit sur la base de la communication. Une des causes majeures de problèmes entre époux ou entre parents/enfants, est le manque de dialogue. Bien souvent, malheureusement, un objet de forme rectangulaire de plus en plus grand règne en maître absolu dans les foyers, et brise toute discussion ; c’est, vous l’avez deviné, la télévision. Aujourd’hui d’autres écrans, plus petits mais omniprésents, sont venus s’ajouter au roi TV.

Alors veillons à détrôner ces dieux des temps modernes qui peuvent d’ailleurs porter d’autres noms, pour restaurer principalement une relation personnelle avec Dieu ; elle sera le fondement nécessaire au rétablissement ou à l’amélioration d’une bonne relation horizontale avec notre conjoint(e) et nos enfants.

Quand les époux prennent le temps de s’écouter avec respect et sans esprit de supériorité, cela évite qu’un fossé se creuse entre eux.

Quand un parent écoute son enfant et répond à ses questions, il lui prouve qu'il est un petit être valable, digne d'intérêt. Il est essentiel de savoir écouter les autres, surtout en famille. Les temps de qualité et de dialogues passés ensemble permettent à l’enfant de se construire et de sentir qu’il appartient à sa famille. Il lui sera plus facile, à l’adolescence, de venir vous confier ses problèmes à l’école ou ailleurs, ses interrogations, etc., s’il en a pris l’habitude dans son enfance.

L’oreille ouverte aux paroles de votre enfant lui montre que votre cœur lui est ouvert, et qu’il a de la valeur à vos yeux.


Jean-Jacques Leprince

Prier

Pour que les adultes mettent en place, avec l'aide de Dieu, des habitudes de communication sécurisantes.

Pour que les parents puissent abonder en paroles de bénédictions qui construisent l’enfant.

Pour être animé de la douceur de l'Esprit de Dieu

Pour vivre dans l'humilité de Christ qui considère l'intérêt du prochain

Remercier

- Dieu qui, chaque jour, écoute nos prières

- Dieu pour l'action de son Esprit qui nous a rendu attentif à son amour

- Dieu d'avoir donné la famille comme un lieu d'écoute et de soutien

Mon défi

"Ecouter pour comprendre et non seulement pour répondre."

Apprenons à mieux nous intéresser les uns aux autres. Aider l'enfant, c'est d'abord comprendre ce qu'il comprend. Si nous n'y parvenons pas, il ne sert à rien que nous soyons plus capable que lui. Si nous y parvenons, l'enfant construira à la fois une identité sereine et des raisonnements solides.

Jeudi

La famille et les médias


" Garde ton cœur plus que toute autre chose, car de lui viennent les sources de la vie. " - Proverbes 4.3


Pour impression

Réfléchir

Une famille qui va bien, c’est une famille en bonne santé !

Les familles d’aujourd’hui accordent beaucoup d’importance à l’hygiène de vie : alimentation bio, pratique du sport, utilisation des médecines douces, etc. Mais il est tellement dommage que les mêmes attitudes de précaution ne soient pas envisagées pour la santé de l’âme !

La Bible nous dit de prendre surtout soin de notre cœur, de notre âme !

Or la santé de notre être intérieur dépend de ce que nous pensons, ce que nous disons, ce que nous écoutons et de ce que nous voyons. Et là, c’est la catastrophe. Avec l’émancipation des jeunes, la libération des mœurs et l’explosion des nouvelles technologies, il n’y a quasiment plus aucune maîtrise sur ce que nous pensons, disons, écoutons et regardons ! Ainsi, dès leur plus jeune âge, des enfants sont exposés à des choses terribles qui vont ensuite nourrir leurs pensées, leurs paroles et donc leur âme ! Cela vient en grande partie de notre société qui ne veut plus rien censurer sous prétexte de liberté, mais aussi de l’ignorance ou de l’inconscience laxiste de certains parents, permettant à des enfants très jeunes d’avoir accès à internet avec leur téléphone portable, console ou tablette. Ils en disposent dans leur chambre, la nuit, avec parfois la télévision et donc n’ont plus aucune limite fixée par l’adulte.

Mais les enfants, NOS enfants, ont besoin qu’on les protège, qu’on leur explique les pièges qui existent dans ce monde, et surtout qu’on leur enseigne autre chose ! Éphésiens 6/4 : « Vous parents, élevez vos enfants en les corrigeant (rectifier le tir avec pédagogie) et en les instruisant (culte de famille) selon le Seigneur. »

Alors, nous vous en supplions, au nom de Jésus-Christ, prenez soin de la santé spirituelle de votre famille !


Luc Goillot

Prier

Pour que les parents agissent avec sagesse et équilibre dans la gestion des écrans pour leurs enfants.

Pour garder la fermeté et l’amour de censurer ce qui peut entrer dans nos maisons à travers les médias.

Pour rester éveiller afin de nourrir notre cœur de tout ce qui est pur et honorable

Pour avoir le courage de mettre en garde les parents sur le danger de certains contenus multimédias.

Remercier

- Pour la bonne santé physique, morale et spirituelle de notre famille

- Pour les médias qui bien utilisés, deviennent des outils de connaissance et de partage de l’évangile

- Pour la Parole de Dieu qui nourrit notre famille et la garde des mauvaises voies

-Pour l’Esprit de Dieu qui nous sanctifie dans l’amour de la vérité et de la pureté

Mon défi

«Remplacer les écrans par une activité famille»

Si le soir toute la famille se retrouve devant des écrans, pourquoi ne pas tout éteindre pour jouer ensemble, lire, chanter...

Vendredi

Famille en manque de repères


" Il ramènera le cœur des pères à leurs enfants, et le cœur des enfants à leurs pères " - Malachie 4.6


Pour impression

Réfléchir

Enfant, j’avais un petit objet,comme un miroir brisé, qui déformait ce que l’on regardait. Ça s’appelait un kaléidoscope. Certains l’ont connu… L’image regardée était morcelée à l’intérieur. J’ai l’impression, aujourd’hui, alors qu’il ait beaucoup parlé de parentalité, que peu savent vraiment ce qu’est un père.

Pendant longtemps le père a été le pater familias, seul maître à bord qui exerçait une autorité souvent abusive sur sa famille et décidait de tout. Les deux grandes guerres, la pression de la société, l’évolution des mœurs, mai 68, les courants féministes, le 20e siècle a vu le déclin du patriarcat. L’époque de la femme à la maison, devant son fourneau, est une image bien désuète de nos jours. En moins de deux générations, nous sommes parvenus à l’époque de la femme dite «accomplie», de celle qui travaille à l’extérieur, et à temps complet de surcroît.

Nous assistons à une «crise de la masculinité». La virilité n’est pas seulement au niveau du corps mais de l’âme et de l’esprit. Démissionnaires, laissant les rênes du foyer à leur épouse, plus que jamais, les hommes ont besoin de méditer cette parole de Paul : «Veillez, demeurez fermes dans la foi, soyez des hommes, fortifiez-vous » (1Co 16.13).

Par réaction, devant ces démissions nous voyons l’émergence de ce que l’on appelle les papas poules. Plusieurs sites comme couvade.fr, jeunepapa.com ou sospapa.net sont consacrés à ces papas qui élèvent leurs enfants parfois seul. Pères autoritaires et abusifs, ou pères démissionnaires et laxistes, ou papas maternants et hyper protecteur, mais qu’est-ce qu’un père ?

Dieu nous donne un espoir. L’Ancien Testament se termine par une promesse : Il ramènera le cœur des pères à leurs fils et le cœur des fils à leurs pères. Dieu veut restaurer la famille et les relations qui la régissent. Il veut rétablir cette image paternelle brisée, et faussée pour imprimer la sienne à cette génération. Qu’une armée d’hommes courageux, généreux et engagés se lèvent pour être les repères pour leurs enfants, en les inspirant, et les encourageant et être des maris digne de ce nom, aimant, attentionné et fort.


David Mastriforti

Prier

Que les pères et les mères se laissent renouveler dans leur mentalité par le Saint Esprit

Que chaque membre de la famille puisse prendre sa place dans le respect de chacun

Que le pardon soit une valeur centrale dans la famille

Qu’une saine autorité éducative règne dans la famille, celle qui élève l’autre

Pour prendre conscience de la valeur des différences (rôle, responsabilité...) dans la famille

Remercier

- Dieu pour le Père parfait qu’il est pour nous

- Dieu pour le partage de son autorité qui édifie notre famille

- Pour la portée des promesses divines concernant les pères et les mères

- Pour le changement opéré dans notre cœur par le Saint-Esprit nous permettant d’être un père, une mère, un enfant selon sa volonté

Mon défi

-En tant qu’homme, prendre une décision courageuse dans l’amour et la vérité pour le bien de sa famille

- En tant que femme, agir avec douceur pour soutenir toute sa famille

Samedi

La famille: lieu de transmission


" Tu les inculqueras à tes enfants, et tu en parleras quand tu seras dans ta maison, quand tu iras en voyage, quand tu te coucheras et quand tu te lèveras. " - Deutéronome 6.7


Pour impression

Réfléchir

Nous connaissons tous l’expression « Tel père, tel fils », dont la signification pourrait être : le fils a les mêmes qualités, les mêmes défauts que son père. Si nous ne pouvons pas souscrire en totalité au sens de ce proverbe séculier, il n’en demeure pas moins vrai que les enfants héritent des bonnes ou mauvaises habitudes transmises par leurs parents.

Dans les Évangiles nous découvrons que Jésus n'est plus appelé le fils du charpentier, mais « le charpentier » (Marc 6.3). Son père, Joseph, lui a transmis les bons gestes, des conseils et aussi l’amour du bois. Cela ne signifie pas qu'un fils doit obligatoirement choisir le métier de son père, mais que la transmission d’un savoir-faire, d’une passion et surtout de la foi, ne peut se faire qu’en vivant à proximité de son enfant.

En effet, dans la Bible, le mot « transmettre » (en grec : paradidomi) est généralement traduit par « mettre entre les mains d’un autre » ou « enseigner ». Ce mot est constitué de deux racines : « Para » (auprès, près de) qui a donné le mot « parent » et « Didomi » (donner un cadeau, un écrit, une instruction). C’est pourquoi, il n’est pas possible de transmettre quelque chose à notre enfant, si nous ne vivons pas à côté de lui.

Ainsi, transmettre la foi aux enfants est une tâche que Dieu réserve avant tout aux parents. Les pasteurs et les animateurs des groupes d’instruction biblique ne sont là que pour compléter votre enseignement qui est fait jour après jour avec grâce et amour dans votre maison, lieu de transmission.

Votre enfant a besoin que vous lui donniez votre capital temps et votre amour, afin de parler, chanter, prier, sans oublier de jouer avec lui. Ne manquez pas ces bons moments, clef d’une bonne transmission.

Chers parents, réfléchissez à l’exemple puissant que vous donnez à votre enfant par votre conduite à la maison et soyez encouragés, Dieu est à vos côtés pour vous aider à lui transmettre votre foi.


Jean-Jacques Leprince

Prier

Pour que le désir de transmettre la foi s’éveille dans le cœur de chaque parent et famille( grands-parents, oncles et tantes, cousins, cousines...)

Pour que la transmission par l'exemple et l'enthousiasme habite les foyers chrétiens

Pour que les valeurs morales et spirituelles de la Parole de Dieu soient transmises sans compromis

Pour qu'il y ait encore davantage d'outils pour aider au culte "famille" à la maison et à l'église

Remercier

- Pour le développement des thèmes sur la famille et des cultes familles dans nos églises

- Pour la Conférence D6 qui a lieu tous les 2 ans et dont l'objectif principal est "Deutéronome 6.5/7"

Mon défi

Que nos familles transmettent la vie de Jésus autour d'elles malgré l'opposition de notre société

Dimanche

Une famille d'adorateurs


" Des cris de triomphe et de délivrance s’élèvent dans les tentes des justes : la main droite de l’Eternel agit avec puissance ! " - Psaume 118.15


Pour impression

Réfléchir

Quel est le principe de vie prioritaire de notre famille? C’est à dire ce que nous voulons maintenir à tout prix dans notre maison et ce que notre entourage peut reconnaître facilement.

Le psaume 118 met en avant que l’adoration est toujours vue et entendue dans une famille qui craint Dieu. C’est une évidence biblique que les cris qui s’élèvent d’une famille en Christ ne sont pas ceux de la dispute, de l’amertume ou de l’angoisse mais ceux du triomphe et de la délivrance.

Une famille qui se déclare croyante est destinée à manifester chaque jour l’adoration, pour la simple raison que Dieu est son créateur et sauveur. La force de notre famille est de vivre ensemble notre quotidien en tant qu’adorateurs et ceci quelque soit la direction des événements.

- Lorsque nos journées débutent déclarons ensemble: « Voici le jour que l’Eternel a fait: qu’il soit pour nous un sujet de joie » (Ps 118:24)

- Lorsque des injustices viennent nous frapper décidons de mettre notre confiance en Dieu au nom de Jésus-Christ et chantons ensemble qu’Il est notre refuge en tout temps.

- Lorsque nous subissons l’humiliation ou diverses privations matérielles trouvons la paix en Christ en confessant que les bontés de l’Eternel se renouvellent chaque jour.

Une famille d’adorateurs reconnait à chaque instant que seul Dieu accorde le salut et le succès. (Ps 118:25)

Une famille d’adorateurs chante toujours « L’Eternel est ma force et le sujet de mes louanges, c’est lui qui m’a sauvé » (Ps 118:14) et ceci avec conviction !

Une famille d’adorateurs déclare sa maison comme étant un lieu de bénédiction.

Ainsi nous décidons que notre principe de vie prioritaire est de demeurer ou de devenir une famille d'adorateurs en toutes circonstances.


Rodolphe Oberbek

Prier

Pour le renouvellement de la joie du Seigneur dans notre maison

Pour que notre famille reconnaisse en tout temps la grandeur de Dieu

Pour que nous apprenions à conduire notre famille dans l'adoration quotidienne

Pour que chaque membre de notre famille abandonne l'amertume et les plaintes afin de louer le Seigneur

Remercier

- Dieu pour la joie de l'Esprit qu'Il met dans nos coeurs.

- Dieu pour sa souveraineté au sein de notre famille

- Dieu pour la liberté de l'adorer sans contraintes

- Dieu pour son salut accompli dans notre famille

Mon défi

Décider de mettre à part un temps en famille pour simplement chanter et proclamer ensemble la grandeur de Dieu